Âme vagabonde

Âme vagabonde

Ivre de toi et d’un autre monde,

Nos réalités éloignées de par l’abnégation de nos âmes vagabondes,

Mon amour, de ton absence les souvenirs n’en démordent pas,

Je me souviens des soirs d’été, de tes rires adressés à mon âme brûlante,

De ton sourire berceau des emballements de mon cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.